La vie en copropriété: Les mythes et réalités

La copropriété est une pratique immobilière devenue très en vogue. Il s’agit d’une forme de propriété dans laquelle plusieurs propriétaires se partagent la gestion d’un bien immobilier commun. Il s’agit d’une option pratique pour de nombreux acheteurs de maison, car elle permet de partager les coûts et les responsabilités associés au bien immobilier.

Bien qu’il s’agisse d’un mode de propriété qui croît en popularité, plusieurs mythes s’y rattachent et ne contribuent pas à en dresser un portrait réaliste. Voici quelques mythes que nous entendons régulièrement et la vérité.

 

Mythe : La copropriété c’est comme vivre à l’hôtel!

Réalité : Tous les types de propriétés viennent avec son lot d’avantages et d’inconvénients. La vie en copropriété se rapproche plus de vivre dans un appartement que dans un hôtel. En effet, habiter un condo vient avec certaines responsabilités pour s’assurer le maintien d’un bon milieu de vie pour tous les copropriétaires. La grande majorité des immeubles en copropriété sont administrés par une gestionnaire externe ou le CA du syndicat de copropriétaires. Il est fort possible que l’implication ou la collaboration de tous les copropriétaires soit demandée pour la gestion de l’immeuble. Vous assumez une part de responsabilité pour les opérations de parties communes. Votre gestionnaire ou votre CA n’est pas un service de conciergerie.

 

Mythe : Les frais de copropriété sont trop élevés

Réalité : Les frais de copropriété couvrent les coûts d’entretien et d’exploitation des parties communes du bâtiment, comme la piscine, la salle d’entrainement, les terrasses sur le toit, etc. Ces charges communes mensuelles varient en fonction de la taille et de l’emplacement de la propriété, ainsi que des services et des équipements offerts. Il existe 2 types de frais de condo : « les charges communes générales » reliées à l’administration, à la gestion et à l’entretien des parties communes et les « charges communes particulières » pour les dépenses exceptionnelles qui vont au-delà du fonds de prévoyance. Il faut garder en tête que des frais peu élevés peuvent être signe d’une mauvaise gestion du bâtiment et d’un fonds de prévoyance insuffisant. Pour vous assurer que les frais de copropriété sont adéquats, mieux vaut être épaulé par un courtier immobilier qui a accès à des documents pouvant aider à évaluer les frais.

 

Mythe : Vous ne pouvez pas personnaliser votre propriété

Réalité : Bien qu’il soit possible qu’il y ait des règlements au sujet de l’aspect extérieur de votre copropriété, rien ne vous empêche de personnaliser l’intérieur de votre condo et d’y apporter votre touche personnelle. Bien entendu, vous ne pouvez pas apporter des modifications structurelles à votre logement sans soumettre plan d’architecte et ingénieur. Il est toujours possible de changer les comptoirs et les armoires, ajouter de la tapisserie et bien plus. Il est toutefois conseillé de prévenir votre syndicat de tous les changements effectués à votre condo et ils doivent aussi être ajoutés dans votre registre des finitions de bases.

 

Mythe : C’est toujours bruyant !

Réalité: La plupart des syndicats de copropriétés appliquent des règlements sur le bruit et la grande majorité des copropriétaires suivent les règles afin de réduire le niveau de bruit. Toutefois, il est toujours possible de signaler le problème au syndicat de copropriété si l’agitation devient un problème. Ils prendront les mesures nécessaires pour résoudre le problème. Rappelez-vous que certains bruits ne sont pas dus à vos voisins, mais parfois à un manque d’insonorisation sonore, alors mieux vaut en parler à son syndicat ou gestionnaire.

 

Mythe : Les copropriétés ont trop de règles et de réglementations

Réalité : Les règles et les réglementations de la copropriété existent pour protéger les intérêts des copropriétaires et pour garantir que la propriété est bien entretenue. Les règles et les réglementations peuvent sembler restrictives, mais elles permettent de garantir que la propriété est maintenue en bon état, que les installations sont utilisées correctement et que tous les copropriétaires sont traités de manière équitable.

En conclusion, la vie en copropriété présente à la fois des avantages et des inconvénients. Bien qu’il y ait de nombreux mythes qui entourent la vie en copropriété, il est important de comprendre les réalités avant de prendre une décision d’achat. Les frais de copropriété peuvent sembler élevés, mais ils couvrent les coûts d’entretien et de réparation de la propriété ainsi que de ses parties communes, et peuvent être moins élevés que les coûts d’entretien d’une propriété individuelle. Bien que la personnalisation de la propriété puisse être limitée, les copropriétaires peuvent généralement personnaliser leur espace de vie. La gestion de la copropriété peut être compétente si elle est gérée de manière professionnelle. La compétence et l’expérience ont un prix. Un gestionnaire à rabais n’est pas nécessairement un gage à la pérennité de votre immeuble. En fin de compte, il est important d’effectuer des recherches sur la propriété et l’association de copropriétaires avant d’acheter pour comprendre les coûts, les règles et les réglementations, et s’assurer que la vie en copropriété convient à vos besoins et à votre mode de vie.

Partager :
  • 251
  • 0